Point Conseil Municipal du 17 janvier 2022

jeudi 20 janvier 2022

Retrouvez ici, un retour en quelques points sur les principaux sujets traités lors du dernier Conseil municipal.

1- Perspectives et débat sur les orientations budgétaires 2022.

Le maire a présenté  les différents projets possibles à poursuivre et mener pour l’année 2022. Ainsi il s’agit d’ouvrir le débat sur les volontés politiques qui auront une incidence financière. En d’autres termes, il s’agit d’échanger sur les prochaines orientations budgétaires afin de construire les lignes du budget 2022, qui sera lui-même présenté et soumis aux débats et votes en avril prochain.

Ainsi plusieurs domaines ont été énumérés :

  • LA MASSE SALARIALE : elle représente environ 50% du budget de fonctionnement de la commune. En 2021, la volonté politique était de maintenir l’enveloppe fixée. Pour 2022, des emplois saisonniers, des remplacements et des embauches sont à prévoir, l’enveloppe sera donc à la hausse.
  • LE MATERIEL : Un état des lieux précis va être mené afin d’évaluer les besoins des services dans le but d’améliorer les moyens et les conditions de travail des équipes et in fine, le bien-être des agents.
  • LES ENERGIES : Dans ce domaine, plusieurs points

– Un diagnostic énergétique précis doit être mené sur l’ensemble des bâtiments de la commune avant d’entreprendre des actions possibles. Mais nous savons déjà qu’un travail d’isolation est à prévoir prioritairement pour au moins 3 d’entre eux (les appartements de l’ancienne école à SML, le club house du tennis à LRC et la Maison d’Assistantes Maternelles (MAM) à LRC).

– L’Eau, qui est l’un des plus gros dossiers de cette mandature, avec le changement de délégataire, les travaux de remise en état des réseaux de canalisations eau et assainissement sur l’ensemble du territoire communal.

– Un projet de centrale à bois, mis en avant dans le programme des élus, dont un prochain rendez-vous avec le Périgord Vert qui permettra de présenter et d’inscrire le projet à une demande de subvention de la Région.

  • L’HABITAT & L’ECONOMIE : le maire a exprimé la nécessité de mettre ces deux domaines en lien pour donner du sens à la politique de développement : quelles sont les activités susceptibles de développer l’attractivité de la commune pour quel habitat et pour quel type de population ?

Tout d’abord dans le domaine de l’habitat, plusieurs points :

–  une volonté de dresser un état des lieux des propriétés de la commune ou répertorier les différents terrains disponibles.

– L’ancien EHPAD dès que des démarches de vente/achat seront terminées, une partie du bâtiment sera vendu à Périgord habitat dans le but de construire des logements pour principalement des personnes âgées autonomes.

– Le bâtiment de la Gendarmerie : un rendez-vous est fixé en février prochain entre les différents acteurs (commune, Périgord Habitat et Gendarmerie).

Le domaine de l’économie, plusieurs points également :

– Le recrutement prochain d’un manager commerce à mi-temps entre St Aulaye et La Roche-Chalais permettra de réaliser une étude précise sur ce qu’est la situation commerciale de la commune et les possibles axes de développement.

– Le recensement des terres agricoles non exploitées de la commune sera présenté prochainement aux services du Département pour étude.

– Un état des lieux des terrains susceptibles d’accueillir des entreprises futures est en cours.

  • LA SOLIDARITE : Plus qu’un mot, la solidarité figurera au budget cette année encore. Elle se traduit par un soutien associatif culturel et sportif fort, qui demande la mobilisation de ressources (financières, matérielles et humaines), mais également par la mise en place et le développement de dispositifs (tel que la bourse aux permis de conduire) et d’infrastructures (tel l’extension du centre de santé Jeanne Nicolas).
  • INFRASTRUCTURES COMMUNALES : plusieurs dossiers sont à budgétiser : la rénovation de la piscine, la création d’un terrain multisports, la création d’un parc à la maison Kistner, l’éclairage du stade de foot, la rénovation de la toiture du gymnase, le réaménagement de la Place du Puits qui Chante et différents projets qui entrent dans le plan de revitalisation du centre-bourg, dont les conclusions et les orientations nous serons présentées prochainement par le CAUE24.
  • CULTURE : différents projets et dispositifs en 2022, tels que « Les Pieds en Terrasse » deuxième édition cet été ; le maintien du dispositif « au moins 1 spectacle par mois » ; un Noël festif autour d’un lieu et d’une programmation. Pour le patrimoine et l’histoire un travail va être mené entre autre pour la Pierre Champmartin, ainsi qu’une commémoration le 8 octobre prochain de la Rafle des familles juives. Enfin un travail devrait nous conduire à organiser un colloque sur le thème de la rivière.
  • LA COMMUNICATION reste un axe majeur.
  • LA SECURITE est également un domaine que la municipalité souhaite préserver, en complétant le dispositif de vidéo-surveillance.

2 – Dossiers pouvant prétendre à subvention DETR

Tenu par les délais de dépôt de dossiers imposés par la préfecture au 31 janvier 2022, le conseil a débattu et voté à l’unanimité  la présentation de plusieurs dossiers en cours d’élaboration susceptibles d’être éligibles à des subventions DETR (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux) :

Ainsi, les dossiers suivants seront présentés :

  • l’équipement de vidéosurveillance
  • le terrain multisports
  • l’isolation de bâtiments municipaux
  • l’éclairage public
  • le télétravail (équipements)

3 – Convention avec l’Etablissement Public Foncier de Nouvelle Aquitaine

Un travail conjoint peut être mené avec l’Etablissement Public Foncier de Nouvelle Aquitaine pour pointer du doigt les bâtiments qui pourraient être revitalisés en centre bourg et donner lieu à des subventions ou des investissements. Le conseil a voté cette convention à l’unanimité.

4 –Modalités de mise en œuvre fixant le télétravail

Le décret n° 2016-151 du 11 février 2016 fixe les conditions et modalités de mise en œuvre du télétravail. L’objectif de ce mode de travail est de mieux articuler vie personnelle et vie professionnelle. Le conseil s’est prononcé à l’unanimité pour la mise place de ce mode d’organisation et soumettre le projet de délibération au Comité Technique pour avis.

5 – Renouvellement convention de fourrière avec la SPA de Bergerac

La commune dispose d’une convention fourrière avec la SPA de Bergerac qu’il convient de renouveler tous les ans. L’indemnité est fixée à 0,85€ par habitant (tarif inchangé).

Le conseil a voté à l’unanimité le renouvellement. En parallèle une campagne de sensibilisation va être menée sur l’ensemble du territoire communal pour lutter contre l’abandon et la divagation des animaux domestiques.

--
Partager sur facebook
Partager

L'actualité récente de la commune

DON DE SANG
DON DE SANG
Marche Solidaire : Des petits pas sur la commune pour une grande cause !
Marche Solidaire : Des petits pas sur la commune pour une grande cause !
Coupures de courant pour travaux le 24/05
Coupures de courant pour travaux le 24/05
ALSH : Une nouvelle réflexion est menée sur le projet pédagogique du centre
ALSH : Une nouvelle réflexion est menée sur le projet pédagogique du centre
Nouvel acoustique dans la salle des mariages et du Conseil Municipal
Nouvel acoustique dans la salle des mariages et du Conseil Municipal
Infrastructures sportives : De nouveaux tatamis pour le Dojo
Infrastructures sportives : De nouveaux tatamis pour le Dojo
8 mai 2022 : discours pour la paix !
8 mai 2022 : discours pour la paix !
Le lien avec l’Ukraine
Le lien avec l'Ukraine
ALSH : Un retour de vacances réussi !
ALSH : Un retour de vacances réussi !
MAKJA : Des nouvelles de l’artiste venu dans nos murs
MAKJA : Des nouvelles de l’artiste venu dans nos murs
Point Conseil Municipal du 2 mai 2022
Point Conseil Municipal du 2 mai 2022
ALSH : Retour sur les vacances de printemps 2022
ALSH : Retour sur les vacances de printemps 2022